Les legaltech n’ubériseront pas les acteurs de la propriété intellectuelle

Une uberisation des métiers de l’IP serait ici peu probable. Si certains acteurs proposent déjà des solutions innovantes comme YesMy patent (cabinet de conseil en PI en ligne), IPchain Database (dépôt par blockchain), Lexdev, d’autres systèmes de traçabilité de œuvres par blockchain, lutte contre la contrefaçon, le métier va évoluer sans être disrupté. Les mandataires et conseils demeureront toujours incontournables grâce notamment à leur expertise. Ces services devraient être progressivement intégrés par les acteurs traditionnels.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

X