LexLab

Sacha Gaillard et Brice Matter ont pu échanger au sujet de l’ intelligence artificielle et de la formation des juristes lors de la toute nouvelle émission Lexlab de Lexradio consacré aux nouvelles technologies.

3DHandicap, le projet de legaltech sociale

Le 12 mars, Assas Future of Law a participé au concours PEYMPA organisé par EY et Assas Junior Conseil qui récompense les meilleurs projets associatifs 2019.

Nous avons choisi de développer un nouveau projet qui nous tenait tous à coeur.

Nous pensons que les legaltech et l’innovation juridique doivent s’adresser à tous les publics, c’est à dire aussi bien aux entreprises, qu’aux particuliers mais aussi aux personnes vulnérables.

C’est dans cet esprit que nous avons conçu un projet qui permettrait de faciliter l’accès au droit pour les personnes en situation de handicap en les mettant en relation avec le monde associatif.

Le projet a été présenté face à 7 autres équipes. A l’issue des délibérations, le jury (composé de Ya-Fang De Moya, Laurence Avram-Diday, Lora Camerino et de Camille Décode ) nous a attribué le prix du meilleur projet associatif 2019 dans la catégorie handicap. Nous remportons ainsi 1000€, le coaching d’acteurs de ce domaine, et surtout une énorme motivation pour mener à bien ce projet.

La prochaine étape ? La participation à un autre prix EY entièrement consacré au handicap et le perfectionnement de notre projet avant de pouvoir vous le présenter plus précisément.

Ce n’est que le début d’une formidable aventure legaltech sociale …

Brice Matter, Charline Mainguet et Sacha Gaillard, très heureux d’avoir remporté ce prix.
Nous pouvons remercier également Selma Khaled et Catherine Benard Lot.

Brice Matter

Actuellement : 
› Data Analyst chez PPG Aerospace dans le centre de R&D.

 

Ses études : 
› M2 de droit européen des Affaires à Paris Saclay
› M1 de droit international des affaires à Assas

Son type de formation : 
› Continue

Son parcours professionnel : 
› Stage compliance officer assistant à la Société Générale corporate and Investment Banking 
› Stage DS Avocats et Cournot Association d’Avocat
› Fondateur de Rumble Prod (services audiovisuels) et AG Store ( commerce en ligne).

 

Ses activités associatives : 
› Vice-président d’Assas Future of Law
› Membre d’ Open Law,
› Ex-Responsable communication à la Clinique Juridique de Paris.

Ses centres d’intérêt : 
› Intelligence artificielle/machine learning,
› legaltech,
› Regtech

Pourquoi avoir choisi cette formation legaltech ?

Consommateur et utilisateur de technologies numériques, j’étais frustré que la pratique du droit soit tant en décalage avec notre époque. 

Cette formation me permet d’être aux avant-postes de cette transformation digitale et au coeur de l’écosystème qui la porte.

INTERVENTIONS

Ambassadeur de la #frenchlegaltech ( Hyperlex, Gino Legaltech, Call A Lawyer, Blockchain Your Ip, Easy Quorum) pour Assas Future of Law lors du salon Viva Technology avec Charline Mainguet et Ayoko Degboevi

Invité de l’émission de radio LexLab de LexRadio avec Sacha Gaillard pour échanger avec Nicolas Behra, Directeur de l’innovation, et Fabrizio Papa Techera, Directeur général délégué.

A écouter ici

Préparation et Co-animation de la conférence sur le Juriste du XXIe siècles avec Sumi Saint Auguste d’Open Law, Barthélémy Lemiale d’Ipocamp, Julien Latouche de Votre Robin, Grégoire Miot de Wokers Kluwer et Thomas Saint Aubin de Séraphin.legal.

Conférence à revoir en replay très bientôt.

Concepteur du projet 3DHandicap ayant remporté le prix du meilleur projet associatif EY dans la catégorie Handicap 2019. + d’infos à suivre sur 3DHandicap.com .

Concepteur de la newsletter d’Assas Future of Law évoqué dans un article des Échos.

Adrien Mounier

Actuellement : 
› Responsable juridique chez Bauk Audi France

Ses études : 
› Executive Master , Finance d’entreprise & marché de capitaux à Sciences Po Paris
› M2 droit bancaires et financier à Paris 5
› M1 droit des affaires à Paris 5

Son type de formation : 
› Continue

Son parcours professionnel : 
Juriste puis responsable juridique chez Bank Audi France

 

Ses activités associatives : 
› Ex-président du bureau des Étudiants de Paris 5.

Ses centres d’intérêt : 

› Justice prédictive
› Smart law
› Blockchain
› Smart Contracts

 

Pourquoi avoir choisi cette formation legaltech ?

Je suis convaincu que les possibilités offertes par les nouvelles technologies entraîneront une évolution majeure et inéluctable du monde du droit, à laquelle je souhaite pleinement participer. J’ai, par ailleurs, la conviction que les outils de communication, à la disposition de tous, permettront de démocratiser, à terme, l’accès au droit, faciliter sa compréhension et son application par certains acteurs jusqu’à lors démunis face à la complexité de la sphère juridique.
La participation à cette formation legaltech me permet d’appréhender, de comprendre et de participer pleinement à ces bouleversements.

Catherine Bénard-Lotz

Actuellement : 
› Étudiante

Ses études : 
› M2 Droit du marché commun à Paris 1
› M2 Droit de la propriété industrielle à Paris 2

Son type de formation : 
› Continue

Son parcours professionnel : 
› 1992-1994- Cosmétiques et Parfums de France
Juriste en droit de Propriété Intellectuelle et droit des contrats et marques ;    
› 1994-2018 – Interparfums – Responsable juridique puis Directrice Juridique.
Expertise en droit de Propriété Intellectuelle, droit des contrats, droit des sociétés et boursier

 Ses activités associatives : 
› Secrétaire générale d’Assas Future of Law
Bénévole de l’AFJE

Ses centres d’intérêt : 
› Legal Design
› Open Data
› Portabilité des données 
› Intelligence Artificielle
› Coder des contrats

Pourquoi avoir choisi cette formation legaltech ?

Avec l’essor numérique et l’arrivé des leglatechs dans le monde du droit, les juristes vivent une période exaltante. Après plus de 20 ans d’expérience dans le luxe, j’ai décidé de sortir de ma zone de confort en quittant mon travail pour reprendre les études.
Repenser mon métier pour vivre la transformation digitale du droit comme une opportunité d’ouvrir mon expertise sur un nouveau champs de compétences.

Articles des petites affiches du 7 décembre 2018 : rencontre avec ces juristes hybrides tant attendus.

Selma Khaled

Actuellement : 
› Legal business developper chez Legalstart

Ses études : 
› M1 droit des affaires à Paris 1

Son type de formation : 
› initial

Son parcours professionnel : 
› Stage à la Générale des comptes
› Urbe 

Ses activités associatives : 
› Chargée de Legal Design avec Assas Future of Law
› Contributrice chez Goodfellaws
› Bénévole Banque alimentaire

Ses centres d’intérêt : 
› legaldesign
› language clair

Pourquoi avoir choisi cette formation legaltech ?

Je suis convaincue que juriste et entrepreneur ne sont pas deux statuts incompatibles.
Il est temps d’enseigner aux juristes d’autres matières nécessaires à leur épanouissement entrepreunarial.

Ses interventions

Selma a réalisé plusieurs legal design :
› sur la responsabilité civile des dirigeants
› sur le Brexit
› sur la création de société

Laszlo Van Daal

Actuellement : 
› Consultant legaltech chez Seraphin.legal.

Ses études : 
› En cours de M2 conseil et contentieux des personnes publiques à Rennes 1.

Son type de formation : 
› Initial

Son parcours professionnel : 
› Stagiaire au tribunal administrative de Rennes puis dans le cabinet Coudray.

 

Ses activités associatives : 
› Président et fondateur de Rennes 1 legal Lab.

Ses centres d’intérêt : 

› legaltech

 

 

X