Charline Mainguet

Actuellement : 
› Juriste chez Flixbus.

Ses études : 
› M2 droit des affaires internationales à l’Université de Tours
› M1 de droit international et européen à Vilnius University, Lituanie.

Son type de formation : 
› Continue

Son parcours professionnel : 
› Stagiaire chez Rineau & Associés
› Wat & Law Solicitor & Avocat

 

 

Ses activités associatives : 
› Trésorière d’Assas Future of Law,
› Membre d’ELSA Vilnius – l’association européenne des étudiants en droit

Ses centres d’intérêt : 
› Legaldesign, 
› Intelligence artificielle, 
› Smart contract.

Pourquoi avoir choisi cette formation legaltech ?

Passionnée par l’étendue des possibilités offertes par les nouvelles technologies, je souhaite participer activement à l’opportunité qui est donnée à mon métier de se digitaliser. Cette formation legaltech est une occasion unique d’appréhender l’écosystème de la Legaltech, d’être au cœur des innovations, de réfléchir aux évolutions des professions du droit et pourquoi pas d’innover !

Laszlo Van Daal

Actuellement : 
› Consultant legaltech chez Seraphin.legal.

Ses études : 
› En cours de M2 conseil et contentieux des personnes publiques à Rennes 1.

Son type de formation : 
› Initial

Son parcours professionnel : 
› Stagiaire au tribunal administrative de Rennes puis dans le cabinet Coudray.

 

Ses activités associatives : 
› Président et fondateur de Rennes 1 legal Lab.

Ses centres d’intérêt : 

› legaltech

 

 

Julia Pirinoli

Actuellement :

  • CEO dEversafe,
  • élève avocate à l’Hedac.

Actuellement : 
› CEO dEversafe
› Élève avocate à l’Hedac

Ses études : 
› M1 Droit des affaires à Paris 2.

Son type de formation : 
› initial

Son parcours professionnel : 
› Assistant propriété intellectuelle chez Inlex
› co-fondatrice de Eversafe.

 

Ses activités associatives : 
› Membre de Young Avotech.

Ses centres d’intérêt : 
› legaltech

Pourquoi avoir choisi cette formation legaltech ?

J’ai choisi le DU afin d’approfondir mes connaissances en digitalisation du Droit et mieux m’intégrer dans le secteur des legaltech.

Ses interventions

Sebastian Zamora-Munoz

Actuellement : 
› Trainess Lawyer en arbitrage international chez Hogan Lovells

Ses études : 
› LLM Masters of Laws à Paris 2
› M2 droit Anglo-Américain des affaires à Paris 5
› M1 droit international privé à Paris 2
› Jurisdoctor à l’Universidad Externado de Colombia

Son type de formation : 
› Initial

Son parcours professionnel : 
› Trainess Lawyer en arbitrage international chez DLA Pipers

 

Ses activités associatives : 
› Membre de l’association des juristes franco-colombiens.

Ses centres d’intérêt : 
› Blockchain

Pourquoi avoir choisi cette formation legaltech ?

J’ai choisi le DU Transformation Digitale du Droit & Legaltech car je suis intéressé dans les l’impact des nouvelles technologies dans la résolution des différends internationaux. Notamment, l’intelligence artificiel et les smart contrats vont changer la façon dont les litiges surgissent et se résolvent a posteriori. Également, cette formation legaltech est pertinente pour comprendre en détail les litiges survenant entre des compagnies productrices des nouvelles technologies.

Adrien Mounier

Actuellement : 
› Responsable juridique chez Bauk Audi France

Ses études : 
› Executive Master , Finance d’entreprise & marché de capitaux à Sciences Po Paris
› M2 droit bancaires et financier à Paris 5
› M1 droit des affaires à Paris 5

Son type de formation : 
› Continue

Son parcours professionnel : 
Juriste puis responsable juridique chez Bank Audi France

 

Ses activités associatives : 
› Ex-président du bureau des Étudiants de Paris 5.

Ses centres d’intérêt : 

› Justice prédictive
› Smart law
› Blockchain
› Smart Contracts

 

Pourquoi avoir choisi cette formation legaltech ?

Je suis convaincu que les possibilités offertes par les nouvelles technologies entraîneront une évolution majeure et inéluctable du monde du droit, à laquelle je souhaite pleinement participer. J’ai, par ailleurs, la conviction que les outils de communication, à la disposition de tous, permettront de démocratiser, à terme, l’accès au droit, faciliter sa compréhension et son application par certains acteurs jusqu’à lors démunis face à la complexité de la sphère juridique.
La participation à cette formation legaltech me permet d’appréhender, de comprendre et de participer pleinement à ces bouleversements.

Catherine Bénard-Lotz

Actuellement : 
› Étudiante

Ses études : 
› M2 Droit du marché commun à Paris 1
› M2 Droit de la propriété industrielle à Paris 2

Son type de formation : 
› Continue

Son parcours professionnel : 
› 1992-1994- Cosmétiques et Parfums de France
Juriste en droit de Propriété Intellectuelle et droit des contrats et marques ;    
› 1994-2018 – Interparfums – Responsable juridique puis Directrice Juridique.
Expertise en droit de Propriété Intellectuelle, droit des contrats, droit des sociétés et boursier

 Ses activités associatives : 
› Secrétaire générale d’Assas Future of Law
Bénévole de l’AFJE

Ses centres d’intérêt : 
› Legal Design
› Open Data
› Portabilité des données 
› Intelligence Artificielle
› Coder des contrats

Pourquoi avoir choisi cette formation legaltech ?

Avec l’essor numérique et l’arrivé des leglatechs dans le monde du droit, les juristes vivent une période exaltante. Après plus de 20 ans d’expérience dans le luxe, j’ai décidé de sortir de ma zone de confort en quittant mon travail pour reprendre les études.
Repenser mon métier pour vivre la transformation digitale du droit comme une opportunité d’ouvrir mon expertise sur un nouveau champs de compétences.

Articles des petites affiches du 7 décembre 2018 : rencontre avec ces juristes hybrides tant attendus.

Julie Mazeaud

Actuellement : 
› Juriste senior Contrats et Propriété Intellectuelle Groupama

Ses études : 
› Master 2 Droit Privé.

Son type de formation : 
› Continu

Son parcours professionnel : 
› Juriste d’affaires Bouygues Telecom (9 ans).

 

Ses activités associatives : 
› Membre Assas Future of Law,
› Membre AMAP.

Ses centres d’intérêt : 
› Legal Design
› Agriculture numérique

Pourquoi avoir choisi cette formation legaltech ?

La transformation digitale et numérique impacte également le métier de juriste et que je souhaitais approfondir mes connaissances des démarches d’innovation juridique et des technologies appliquées au droit.

Ses interventions

Compte rendu du salon Eurojuris à Station F.

Selma Khaled

Actuellement : 
› Legal business developper chez Legalstart

Ses études : 
› M1 droit des affaires à Paris 1

Son type de formation : 
› initial

Son parcours professionnel : 
› Stage à la Générale des comptes
› Urbe 

Ses activités associatives : 
› Chargée de Legal Design avec Assas Future of Law
› Contributrice chez Goodfellaws
› Bénévole Banque alimentaire

Ses centres d’intérêt : 
› legaldesign
› language clair

Pourquoi avoir choisi cette formation legaltech ?

Je suis convaincue que juriste et entrepreneur ne sont pas deux statuts incompatibles.
Il est temps d’enseigner aux juristes d’autres matières nécessaires à leur épanouissement entrepreunarial.

Ses interventions

Selma a réalisé plusieurs legal design :
› sur la responsabilité civile des dirigeants
› sur le Brexit
› sur la création de société

Legaltech et innovation juridique – Newsletter N°11

Actualité Legaltech, transformation digitale, innovation juridique.

Actualités du 6 au 19 février 2019

Levée de fonds pour Call a Lawyer, NLP, Blockchain contre les Deepfake …

Vous pouvez vous inscrire à notre liste de diffusion pour la recevoir chaque semaine.

LEGALTECH

LEGALTECH

  • Call a lawyer devient la première legaltech fondée par un avocat à lever des fonds, 500 000 € #
  • Les assureurs investissent dans Testamento #
  • Nicolas Bustamente de Doctrine apporte un éclairage sur le marché du droit et des legaltech #
  • Le chatbot juridique d’Axa s’appelle Maxime. Vous pourrez le découvrir ici : #
  • Elise Fabing, d’Alkemist avocats présente l’innovation réalisée pour l’Office du tourisme avec le concours de Seraphin.legal #
  • Allen & Overy mise sur les legaltech #
  • Les équipes du projet Matrice, sur la technologie et le droit du travail, ont de nouveau pitché leur projet. #
  • Open Law organise le 20 février un atelier Open Law Badges # et le 21 un atelier E-ID sur les usages actuels de l’identité numérique de la justice et du droit #
  • Une conférence d’actualité (payante) sur les legaltech organisée par EFE se tiendra à Paris le 4 avril #.
  • La prochaine édition du salon Technot aura lieu le 17 octobre #

TRANSFORMATION DIGITALE

  • Les formations se multiplient pour répondre aux attentes des professionnels du droit #
  • Un data scientist explique sa mission dans l’élaboration de moteur de recherche juridique. #
  • Eric Vaillant, Procureur au TGI de Grenoble, est pour la digitalisation de la justice #.
  • Un ouvrage vient d’être publié sur ce sujet #
  • les directions juridiques sont en retard sur leur digitalisation # , elles doivent intensifier leurs efforts #
  • L’ADIJ organise une conférence le 20 février sur la technologie et le droit du travail : #
  • Une conférence « Économistes et juristes face aux défis actuels du droit» se tiendra à Paris 2 Panthéon-Assas le 2 avril 2019

INTELLIGENCE ARTIFICIELLE

  • Le NLP est un outil précieux au service des juristes #
  • Une infographie revient sur les usages de l’IA dans le droit
  • Réguler l’IA est un impératif pour nos sociétés. #
  • L’IA resterait encore moins convaincante qu’un humain : #
  • L’IA sera utilisée pour contrôler les dépenses publiques : #
  • L’IA sera au menu du parlement européen : #
  • Les USA tiennent à garder leur avance en matière d’IA #, Google prend position #
  • L’IA ne se nourrit pas uniquement de données personnelles #
  • Comment se former sur l’IA ? Début de réponse ici #
  • NVIDIA propose une galerie de portraits ultra réalistes créés de toute pièce par IA #
  • Une IA expérimentale a été transformée en machine à produire des fake news #

BLOCKCHAIN

  • Des start-up planchent sur le divorce par blockchain #
  • La BC serait une arme contre les deepfake #
  • Facebook investit dans la BC #
  • Eric Larchevêque, CEO de Ledger, revient sur les fondamentaux de cette technologie #
  • Le Luxembourg adopte un projet de loi sur la BC #
  • JP Morgan lance sa propre cryptomonnaie #
  • Ils exercent un métier qui n’existait pas il y a 10 ans #

LEGAL DESIGN & LANGUAGE CLAIR

  • Un article revient sur le
    phénomène #
  • Legal
    Geek annonce un Legal Design geek à Londres le 17 octobre #

DATA

  • Google condamné par le TGI de Paris par jugement du 12 février 2019 #
  • Il ne faut pas confondre
    Open Data et accès à une copie #

LES NEWS DU D.U.

X